Menu

Où trouver un SUPER poste de nounou ?

Ou trouver un super poste de nounou ? : Kit de survie pour nounou, blog d’entraide et conseils pour auxiliaires parentales, gouvernantes d’enfants et assistantes maternelles. Maternité, parents, enfants, bébés

Coucou les galériennes,
La période de fin de contrat approche et vient le moment où l’on s’arrache les cheveux pour trouver une nouvelle place. De préférence bien payée avec peu d’enfants et des parents sympas. Tout un programme donc. Alors ici on va voir où chercher parce qu’un super poste d’auxiliaire parentale, gouvernante de maison ou gouvernante d’enfants ne se trouve pas n’importe où.

Assistante maternelle ? Allez directement sur la partie annonces et réseaux sociaux.

Dico de galérienne

  • Les agences mandataires : Elles proposent des nounous présélectionnées aux parents. Ce sont eux qui vous emploient directement et l’agence n’a pour rôle que de filtrer les nounous pour leur faire gagner du temps moyennant en général 600/800 €, oui nous rencontrer leur coûte plutôt cher.
  • Les agences prestataires : Elles nous emploient, elles sont payées par la famille avant de nous verser notre salaire.

Les agences

Les (très nombreux) problèmes avec les agences prestataires

  • D’abord le salaire : (c’est quand même LE truc qui compte pour nous) en moyenne l’agence demande 18/23 € de l’heure aux parents et nous… on touche le SMIC ou à peine plus. Alors c’est vrai que l’agence doit payer ses employés, faire du profit et tout et tout, mais on a quand même un net sentiment d’injustice. Sachant que les agences mandataires nous proposent des meilleurs postes sans prendre les deux tiers de notre salaire la balance penche donc plutôt en leurs faveurs.
    En bonus, certaines agences versent le salaire le 10 ou le 15 du mois (oui, ils savent que vous payez un loyer… et alors ?)
  • Le contrat : L’agence vous propose un contrat type qui LA protège (c’est normal), mais nous… qui NOUS protège ? Parce que si l’on signe directement avec la famille on peut rajouter pas mal de clauses importantes alors que le contrat type… n’est pas modifiable. Bien sûr, l’inverse est vrai aussi, certaines familles en profitent pour mettre tout et n’importe quoi.
    (Prochainement un articles spécial contrat)
  • La fin de contrat : Le plus souvent passé 3 ans la famille vous licencie (ou tente de vous faire démissionner, on en parlera dans un autre article) et plusieurs choix sont possibles : rester au chômage, partir en formation, reprendre avec une autre famille, etc… Une agence prestataire, elle, propose des familles différentes au même salaire horaire et si l’on veut juste arrêter, il faut… démissionner. Pas de prime de fin de contrat, pas de chômage… dommage !!!!
  • Si une agence mandataire offre un suivi (en général un point tous les 3/6 mois), elle laisse quand même un grand champ d’action pour la relation parents-nounous. L’agence prestataire elle, est beaucoup plus présente et peut parfois nettement compliquer vos rapports avec les parents.

Bref on l’aura compris, je n’aime pas du tout les agences prestataires. Et pourtant il y a quelques exceptions. Par exemple Baby prestige offre un salaire égal en prestataire comme en mandataire. Nursing pro propose parfois de très gros postes à l’étranger avec un énorme salaire tout en étant prestataire. Mais en règle générale, vous êtes prévenue… mauvais plan.

Les catégories d’agences

Pour mieux se repérer dans les différentes agences, on peut les classer par plafond des salaires.


Bien évidemment si rentrer dans une agence de catégorie 1 comme Kangourou kids ou 2 comme Déclic éveil demande 2/3 ans d’expérience et un test d’entrée, des agences comme Nursing pro, La perle rare, Baby prestige, etc… demandent de l’expérience, des diplômes, des lettres de recommandation… Je vous conseille vivement de potasser les cours du CAP petite enfance, voir ceux d’Auxiliaire de puériculture (même si vous n’avez pas le diplôme). Les questions qu’on vous pose sont parfois sacrément pointues.

Note de galérienne

Pour celles qui ne s’en doutent pas déjà quand on vous paye 3000 € et plus, on attend de vous beaucoup, beaucoup de souplesse dans les horaires, dans les tâches… Et on aura une tolérance très limitée pour vos erreurs, alors attention de ne pas oublier d’avoir une vie à côté ! (un article sur le sujet prochainement)

Une liste des agences que j’apprécie situées à Paris, mais avec des postes partout en France et parfois à l’international

(cet article n’est pas sponsorisé)

Baby prestige :
J’apprécie que la fondatrice soit une ancienne nounou qui connaît vraiment les conditions de travail et reconnaît le besoin d’un salaire correct. Mon entretien chez eux était de loin le plus intéressant que j’ai jamais eu. En plus des postes de gouvernantes, de nounous, de sorties de maternité et de sorties scolaires, l’agence propose des gardes occasionnelles très bien payées, en hôtel.

Nursing pro :
Une agence intéressante avec des postes classiques aux familles riches du Moyen-Orient en passant par des familles aisées dans Paris. Un entretien plutôt pointu sans être abominable, mais un contact difficile (enfin c’est mon ressenti) avec la chargée de recrutement. Clairement, on attend de vous une retenue et une froideur professionnelle, pas de quotient sympathie. Mais après tout, on n’est pas là pour se faire des amies.
Astuce de galérienne : Réviser les cours de petite enfance est indispensable

Les enfants de Jeanne:
Au premier abord, on discute avec quelqu’un de froid qui vous prend de haut et vous bombarde de questions AVANT MÊME de vous proposer un rendez-vous pour l’entretien d’embauche. Mais en réalité une fois cette épreuve passée, les deux membres de l’agence sont plutôt sympas. Les postes proposés sont en général de catégorie 3 malgré quelques exceptions. Dans tous les cas, elles vous vendent à merveille et savent valoriser votre CV.
Info + : Les prix étant à fixer avec les parents vous pouvez tenter de négocier à la hausse.
Astuce de galérienne : Réviser son répertoire de comptines et de berceuses, attention aux questions pièges.

Déclic éveil :
Pour les étudiant(e)s et majoritairement des sorties scolaires et mercredi. Déclic éveil est une des rares agences prestataires que j’apprécie. Coup de cœur pour Marie, la créatrice de la marque qui a d’autres agences en France. Un personnage haut en couleur, au vécu intéressant et à l’enthousiasme communicatif. Travailler avec elle est un plaisir. Déclic éveil propose chaque année des sorties, des concours et des rencontres entre nounous vraiment sympas. Premiers secours enfants et nourrissons offerts.

Des agences de catégorie 3,4 et VIP non testées

Cabinet de recrutement Morgan et Mallet
Digame
La perle rare (actuellement sur cette agence le salaire n’est pas à la hauteur des exigences)
Le répertoire de Gaspard
Au service de madame
Nannies inc
International nannies

Astuce de galérienne

D’abord, on envoie un mail avec CV, lettres de recommandation, etc… Tout le bazar habituel ! (on l’a déjà vue alors on ne va pas tout remettre  !!)
1h après (ou 5 min pour les plus impatientes) on appelle l’air de rien pour savoir si le mail est bien reçu.
Pourquoi ? Parce que plus vous insistez moins on vous oublie et que cette technique permet d’être remarquée sans être un boulet.
Ne lâchez pas le morceau ! Si on vous dit que la chargée de recrutement rappellera cet après-midi et que vous n’avez pas de nouvelles, appelez le lendemain à la première heure !

Bonus de galérienne

Et comme je suis gentille (Si ! Mais si je vous jure !!)
Vous pouvez télécharger mon dossier à imprimer « Ma recherche de travail » pour arrêter de perdre du temps et traquer les agences et les familles avec méthode ! Tout les bonus sont dans la partie Télécharger ils sont gratuitS. Il suffit de devenir une galérienne VIP en vous inscrivant à la newsletter.

Les réseaux sociaux

Utiliser vos contacts sur Facebook, Twitter et Linkedin.
Un article spécial sur Linkedin prochainement, ce réseau social spécialisé « recherche de travail ».

Les sites d’annonces

Le journal c’est fini, pour un bon poste, place aux petites annonces en ligne! Le plus dur dans la recherche sur internet, c’est de ne pas perdre son temps sur les « mauvais » sites. Par mauvais j’entends « inutile », franchement on est presque toutes passées par ce moment où il faut mettre à jour tous les profils et poster des annonces sur une montagne de sites sur lesquels on n’a jamais de réponse les ¾ du temps. Rien de plus frustrant. Alors, oublions Maminounou (on en est pas encore là) et Aladom (qui est une copieuse perte de temps) et passons aux choses sérieuses.

Les plus utiles pour trouver un nouveau poste

Bébé nounou :
Une des plateformes les plus connues avec une quantité phénoménale d’annonces, souvent périmées en 2 jours, car toutes les nounous ou presque y sont. Un site où choisir ses mots pour répondre à l’annonce est essentiel.
ATTENTION, on trouve beaucoup de n’importe quoi en termes de salaire. Certains n’ont pas compris que le SMIC pour garder 3 enfants ET SE TAPER LE MÉNAGE c’est intolérable. Mais bon puisque certaines leur disent oui par désespoir… pourquoi se priver ?

Astuce de galérienne : Le site facture le droit de contact avec les parents. Je vous conseille vivement de taxer directement 90 jours soit 14 €, au moins vous êtes tranquille parce qu’en général 1 mois (6 €) doit être renouvelé. Au moins, là vous avez 3 mois pour faire vos recherches (Mai, Juin, Juillet parce qu’en Août c’est mort).

Dookids :
Un nouveau site d’annonces intéressant, recherches faciles, design clair, site rapide. Encore peu d’annonces car très jeune mais ça va aller très vite.

Pôle emploi :
C’est tellement évident que des fois on oublie ^^

Indeed :
Un site très utilisé par de nombreuses agences de luxe. Des postes de gouvernantes d’enfants à gogo.

Les tribus de Paris :
Un site mis en place par la mairie de paris (et ça se voit). À aller consulter quand on est au calme et qu’on a du temps. On apprécie tout particulièrement la liste de noms sans réelle idée du type d’offre et l’absence de l’option clic droit (nouvel onglet) pour ouvrir les annonces. Qui n’aime pas être obligé de mémoriser le nom de l’auteur pour retrouver son chemin dans une liste sans fin ? Et si manque de pot on a deux Caroline.C dans la liste… on est bon pour l’asile. Mais il faut le reconnaître cette bouse numérique est incontournable surtout pour les sorties scolaires.

Astuce de galérienne : Oubliez la liste, utilisez directement la carte. Quand vous cliquez sur un point, le résumé s’ouvre et l’option clic droit est accessible. Ouvrez toutes les annonces de gauche à droite (ou l’inverse) et triez ensuite dans les onglets.

Garde partagée :
Un autre site ou règne un joyeux bazar. Ici comme son nom l’indique c’est uniquement des annonces de gardes partagées. La liste est par nom de ville. Pour Paris, testez tous les liens parce que le tri par arrondissement est totalement faux. Il n’y a que sur ce site que Paris 16eme fricote avec Paris 13eme ou 18eme ^^
Les annonces ne sont pas triées donc les demandes de co-familles sont mélangées aux demandes de nounou ou des deux… très pratique !

Nounou Paris :
Comme son nom l’indique réservé aux petits parisiens.

Nounou top :
Créé par un papa, site clair et très utilisé. Créateur du non moins célèbre « Aide au top » avec des annonces pour le ménage, le soutien scolaire…

Best nounou :
Vous aussi vous avez un étrange sentiment de déjà vu ? On dirait un plagiat de Nounou top. Enfin si ça marche, le reste…

Yoopies :
Site très suivi par les parents.

Jobrapido :
Un annuaire bien pratique pour voir en un seul coup d’oeil le contenu de plusieurs dizaines de sites.

Nounou décalée :
Site exclusivement dédié à la garde d’enfants en horaires décalés (nuit, week end, etc…)

Comment NE PAS se faire remarquer ???

Alors maintenant qu’on a une petite liste de sites sympas il faut poster son annonce. Et la mesdames et mesdemoiselles certaines d’entre nous pondent… des horreurs.

Du minimalisme :
«  Cherche travail, 8 ans d’expérience, pas cher »

De l’incomplet :
«  Je m’appelle Amélie, j’ai 20 ans, je cherche des enfants à garder »

Du n’importe quoi :
«  Nounou pro, contactez-moi »

Purée les filles !!!! Évidemment que vous cherchez du travail et donc des enfants à garder (surtout si c’est un site spécialisé), mais concrètement y’a rien, pas de matière, pas de rêve, c’est le néant…
Et là les seuls parents qui vous contactent c’est les rats pas trop inquiets pour leur progéniture et qui se disent ECONOMIES (traduction = chouette je vais la payer des cacahuètes et pas déclarée)
Le pire dans tout ça c’est que la nounou derrière cette annonce est souvent compétente, avec de l’expérience ou même des diplômes. Alors on dégage le manque d’idée, de confiance en soi ou la peur de faire des fautes et on cherche des solutions et des amies pour nous aider.

Alors comment poster une bonne annonce ? Comment répondre à une annonce ? Et ça même si ont écrit mal le français ? Tout ça dans la suite.

À bientôt
NEL (Nounou En Liberté)

Et vous ?

Quels sites et agences trouvez-vous utiles ?

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Cet article comporte 3 commentaires
  1. Bonsoir je vous remercie beaucoup pour votre conseil qui ma permis de trouver un emploi en tant que nounou sur Job Rapido. Sa a était rapide . Je suis très contente !! n’hésite pas a demander des aides a nell en message privée sur facebook. Les nounous. Et surtout n’hésite pas non plus a click et a lire les conseils.

Donnez votre avis !!

Rechercher