Menu

Le nouvel examen du CAP petite enfance : accompagnant éducatif

Le nouvel examen du cap petite enfance 2017 accompagnant éducatif : Kit de survie pour nounou, blog d’entraide et conseils pour auxiliaires parentales, gouvernantes d’enfants et assistantes maternelles. Maternité, parents, enfants, bébés

Femme manga blouse blanche a lunette mascotte de kit de survie pour nounou en galère toi ordinateur

Salut les galériennes,
Qui dit nouveau CAP petite enfance dit nouvel examen. Voici pour le moment tout ce que nous savons sur lui. Normalement des informations plus précises devraient sortir cet été, peut-être même un CAP blanc- alors repassez sur le blog de temps en temps ^^

 

Les épreuves professionnelles du CAP petite enfance accompagnant éducatif

EP1 : Accompagner le développement du jeune enfant (coefficient 7)

  • (coef 6) Epreuve orale de 25 minutes : Présentation de deux fiches (5 minutes) puis entretien avec deux jurés.
  • Une fiche sur un soin (visage, change de couche, …), l’autre sur l’accompagnement de l’enfant dans ses apprentissages et découvertes (jeu libre, activité d’éveil, …).
  • Chaque fiche présentera le contexte et la description des étapes.
  • Un stage de 4 ou 12 semaines en EAJE ou 4 semaines chez un(e) assistant(e) maternel(le) ou en garde à domicile avec un enfant de moins de 3 ans est obligatoire pour passer l’épreuve.
  • (coef 1) Epreuve écrite de 1 heure : PSE (Prévention Santé Environnement)

EP2 : Exercer son activité en accueil collectif (coefficient 4)

  • (coef 4) Epreuve écrite de 1h30
  • Un stage de 4 semaines ou une expérience professionnelle d’au moins 12 semaines en école maternelle, EAJE ou ACM (moins de 6 ans) est obligatoire pour passer l’épreuve.

EP3 : Exercer son activité en accueil individuel (coefficient 4)

  • (coef 4) Epreuve orale de 25 minutes : Présentation (5 minutes) puis entretien avec deux jurés.
  • Temps de préparation éventuel 1h30
  • L’exposé oral se basera sur un dossier avec documents et images qui présentera un projet d’accueil en 5 pages maximum.
  • Les assistant(e)s maternel(le)s et auxiliaires parentales peuvent présenter un projet d’accueil réel basé sur leur expérience.

Les stages ou PFMP (Périodes de Formation en Milieu Professionnel)

  • Le candidat doit être majeur et avoir ses vaccins obligatoires à jour.
  • Chaque stage devra fournir une attestation.
  • La totalité des stages doit correspondre à 16 semaines à temps plein (35h) soit 560h.
  • Les stages peuvent avoir lieu uniquement en : école maternelle, pouponnière, établissement d’accueil de jeunes enfants (EAJE), chez un(e) assistant(e) maternel(le), en maison d’assistants maternels (MAM), accueil collectif de mineurs (ACM) ou avec un organisme de garde d’enfants de moins de 3 ans.
  • Le candidat devra faire 8 semaines en collectif : ACM (moins de 6 ans), EAJE, pouponnière ou école maternelle.
  • Et 8 semaines comme garde d’enfant à domicile (auxiliaire parentale), en MAM, chez un(e) assistant(e) maternel(le) ou éventuellement en EAJE. (
  • Dans tout les cas le référent devra avoir lui même un CAP petite enfance ou un DEAP (Diplôme d’auxiliaire de puériculture) que ce soit l’assistant(e) maternel(le) ou le tuteur de l’organisme de garde d’enfants.

Les épreuves générales du CAP petite enfance accompagnant éducatif

  • Sont dispensés tous ceux ayant un diplôme équivalent ou supérieur au CAP
  • EG1 : Français, histoire-géographie et enseignement moral et civique (coef 3)
  • EG2 : Mathématiques et sciences physiques et chimiques (coef 2)
  • EG3 : Education physique et sportive (coef 1) – Une ordonnance du médecin permet de supprimer l’épreuve
  • Option : Langue vivante

Et vous?

Vous aimez ce nouveau CAP petite enfance accompagnant éducatif ?

Cet article comporte 3 commentaires
  1. Bien contente d’avoir passé l’ancienne version ! Car dans le nouveau on ne vérifie aucune pratique. Il n’y a que de la théorie et en plus il a l’air plus complexe.

    1. Salut Sev,
      Oui le manque de pratique est la grosse faiblesse du nouveau CAP. Malheureusement aucune modification prévue.

  2. Le CAP perd encore de sa valeur on dirait qu’ils essaient de diplômer le plus de personne possible on va devenir des professionnels au rabais avec un diplôme que tout le monde obtient sans difficulté

Donnez votre avis !!

Rechercher